Veille documentaire

Les débuts de carrières des femmes diplômées des filières scientifiques (2016)

18/04/2016

Couppié, Thomas; Epiphane, Dominique

Les débuts de carrières des femmes diplômées des filières scientifiques

Marseille : Céreq, 2016, 25 p (Net.Doc)

Cet article propose d’analyser les débuts de carrières de jeunes femmes ayant réussi dans des filières scientifiques peu féminisées de l’enseignement supérieur. Il s'agit d’apprécier si ces jeunes femmes font, dès le début de leur carrière professionnelle, les frais de leur appartenance à leur catégorie de genre. Ces jeunes femmes subissent effectivement dès les premières années de vie active, une pénalité salariale par rapport aux hommes. Cette pénalité est associée à leur moindre accès à certains statuts, fonctions et domaines monétairement valorisés par le marché du travail. Outre l’accès plus difficile à ces positions d’emploi, elles doivent également dans certains cas faire face à des rendements salariaux de leur formation inférieurs à ceux des hommes. De plus, leurs difficultés à intégrer les emplois les plus valorisés ne se résorbent pas avec le temps. Plus globalement, se dégage l’impression d’une difficulté persistante à intégrer le cœur des métiers du domaine professionnel auquel elles ont été pourtant préparées et, au sein de ce domaine, les positions les plus prestigieuses et rémunératrices. Au final, après sept ans sur le marché du travail, elles témoignent d’un certain désenchantement, plus marqué que chez leurs homologues masculins ou que chez les femmes diplômées de filières plus féminisées de l’enseignement supérieur.

http://www.cereq.fr/publications/Net.Doc/Les-debuts-de-carrieres-des-femmes-diplomees-des-filieres-scientifiques-Rien-ne-se-perd-rien-ne-se-cree-tout-se-transforme


Expérience sociale Tremplin - Les lycées ont-ils un rôle actif à jouer dans l’insertion des jeunes issus de formation professionnelle ? (2016)

18/04/2016

Gleizes, Martine; Lawes, Shirley; Perthuis de Laillevault, François-Xavier de; et al.

Expérience sociale Tremplin - Les lycées ont-ils un rôle actif à jouer dans l’insertion des jeunes issus de formation professionnelle ?

Marseille : Céreq, 2016, 99 p (Net.Doc)

Ce rapport rend compte de l'évaluation de l'expérience sociale Tremplin, menée de septembre 2012 à mars 2015 dans des lycées professionnels auprès de jeunes en CAP et bac pro. Cette expérience comportait les objectifs suivant : développer un projet d’établissement qui prenne en compte la dimension insertion professionnelle des jeunes ; construire un réseau d’acteurs sociaux et professionnels des territoires ; améliorer l’employabilité des jeunes ; lutter contre les inégalités à l’embauche, réduire les inégalités de genre dans l’insertion professionnelle.

http://www.cereq.fr/publications/Net.Doc/Experience-sociale-Tremplin-Les-lycees-ont-ils-un-role-actif-a-jouer-dans-l-insertion-des-jeunes-issus-de-formation-professionnelle


La notion d'identité (2016)

13/04/2016

Hatano-Chalvidan, Maude; Sorel, Maryvonne

La notion d'identité

Paris : L'Harmattan, 2016, 240 p. (Action & savoir - Série Recherches)

Devenue en quelques années une notion centrale, les définitions qui sont attribuées à la notion d'identité sont aussi variées que les espaces théoriques, idéologiques et pratiques qui lui sont associés. Dans une visée d'intelligibilité et de clarification des enjeux sociaux qu'elle recouvre, ces contributions proposent un éclairage théorique quant aux sens et usages qu'elles consacrent à cette notion d'identité. L'enjeu est de démêler ce qui aujourd'hui apparaît comme une notion surinvestie et pourtant incontournable des champs des métiers adressés à autrui. (4ème de couv.)


Les jeunes et le monde du travail (2016)

13/04/2016

Regnault, Gérard

Les jeunes et le monde du travail

Paris : L'Harmattan, 2016, 211 p. (Logiques sociales)

Le chômage des jeunes constitue l’une des toutes premières préoccupations de la plupart des familles françaises et aussi des responsables publics à tous les niveaux, du maire d’une commune au chef de l’État. Le Medef (Mouvement des entreprises de France), au cours de son université d’été en août 2015, a également fait part de l’intérêt qu’il porte à cette question. Au moment où près d’un jeune Français sur quatre se trouve au chômage et où, parmi les plus diplômés, certains recherchent encore un emploi plus d’un an après la fin de leurs études, l’examen des divers aspects permettant de comprendre cette situation et son contexte est important. Outre les données économiques à prendre en considération, cet ouvrage centre plus particulièrement ses réflexions, d’une part, sur les valeurs des jeunes et le regard qu’ils portent sur le monde du travail et, d’autre part, sur les entreprises et le regard porté par les cadres et les dirigeants d’entreprise sur les jeunes. Il s’agit d’une étude socioéconomique solidement documentée.(4ème de couv.)


Conseil et orientation pour le travail (2016)

13/04/2016

Di Fabio, Annamaria; Lemoine, Claude; Majer, Vincenzo; et al.

Conseil et orientation pour le travail

Paris : L'Harmattan, 2016, 172 p. (Psychologie du travail et ressources humaines)

Cet ouvrage présente des textes évalués positivement, issus du 18e congrès international de Psychologie du travail et des organisations (AIPTLF, Florence, 2014) sur le thème « Perspectives travail ». Le premier texte reprend la conférence d’ouverture où était analysée l’évolution des thèmes et des méthodes dans les trente dernières années des congrès de l’AIPTLF. Six articles portent sur les questions de conseil en orientation professionnelle, la représentation des métiers, les transitions et l’insertion professionnelles, notamment chez les jeunes. Six autres articles traitent des entretiens de conseil et de leurs effets sur l’analyse du travail, la prévention des accidents, la prise de conscience et l’état émotionnel. Deux d’entre eux s’intéressent aux travailleurs sociaux et aux professionnels de l’enfance. (4ème de couv.)


Les descendants d'immigrés (2016)

13/04/2016

Santelli, Emmanuelle

Les descendants d'immigrés

Paris : La Découverte, 2016, 125 p. (Repères. Sociologie)

Depuis le milieu des années 1980, les descendants d’immigrés sont présents dans l’espace médiatique et les débats politiques à travers un ensemble de questions : les révoltes dans les banlieues, la construction des identités, la montée du chômage, etc. Mais qui sont les descendants d’immigrés ? Quelle est leur histoire ? Comment cette catégorie a-t-elle émergé ? Les nombreuses études qui leur ont été consacrées témoignent d’un champ de la recherche en expansion, s’appuyant en particulier sur les données statistiques de l’enquête nationale Trajectoires et Origines (Ined, Insee, 2008). À travers cinq grands domaines de la vie sociale (la banlieue et l’exclusion, les conditions de scolarité et l’accès au marché du travail, l’entrée dans la vie adulte et la formation du couple, les pratiques familiales et les valeurs, la citoyenneté et les appartenances identitaires), cet ouvrage dresse un bilan des connaissances sociologiques acquises. Centrées à l’origine sur les descendants d’immigrés maghrébins, elles englobent aujourd’hui les descendants d’immigrés des autres minorités visibles. (4ème de couv.)


les métiers qui embauchent

11/04/2016

les métiers qui embauchent

Dossiers d'Alternatives Economiques, Hors-série n° 3, janvier 2016 (15/01/2016), 98 p

http://www.alternatives-economiques.fr/les-metiers-qui-embauchent-_fr_pub_1408.html


Professionnalisation des métiers du cirque (2016)

01/04/2016

Perez-Roux, Thérèse; Etienne, Richard; Vitali, Josiane

Professionnalisation des métiers du cirque

Paris : L'Harmattan, 2016, 251 p. (Logiques sociales)

Cet ouvrage présente la professionnalisation des métiers du cirque à la fois comme un enjeu et comme un défi . Les contributrices et contributeurs, par la diversité de leurs parcours, expériences et expertises, d’artistes, directrices et directeurs d’écoles professionnelles, responsables institutionnels, chercheuses et chercheurs, conduisent une réflexion sur la professionnalisation dans les métiers du cirque, sur les problématiques liées à l’insertion des artistes ou à la réorientation de leur parcours. Cette approche plurielle donne à comprendre les identités professionnelles et artistiques mises à l’épreuve des contextes de formation et d’insertion. Les auteurs s’intéressent aux risques psychosociaux et de taylorisation des métiers artistiques. Ils soulignent les enjeux de l’égalité homme-femme dans l’avenir des professions du cirque et le besoin de reconversion professionnelle. En revenant sur les dispositifs mêlant formation et insertion dans le milieu professionnel par l’apprentissage et l’individualisation des formations, en présentant les perspectives des nouveaux diplômes professionnels artistiques et d’enseignement, les auteurs offrent des analyses pertinentes et des réponses concrètes en matière de recherche et développement pour la professionnalisation des métiers artistiques. (4ème de couv.)


Marché du travail : un long chemin vers l'égalité

19/02/2016

Dherbecourt, Clément; Flamand, Jean; Gilles, Christel; et al.

Marché du travail : un long chemin vers l'égalité

Note d'analyse, n° 42, février 2016 (18/02/2016), 12 p

http://www.strategie.gouv.fr/sites/strategie.gouv.fr/files/atoms/files/na-42-marche-du-travail-18-02-2016.pdf


L'effet des soft-skills sur la rémunération des diplômés (2016)

01/02/2016

Albandea, Inès; Giret, Jean-François

L'effet des soft-skills sur la rémunération des diplômés

Marseille : Céreq, 2016, 31 p (Net.Doc)

Les jeunes tout au long de leurs parcours de formation, au sein et en dehors du système éducatif, peuvent acquérir une diversité de compétences qu'ils peuvent valoriser sur le marché du travail. De nombreux travaux se sont récemment intéressés à l'impact des « soft skills » sur le marché du travail, c'est-à-dire des compétences non cognitives, en lien notamment avec les savoir-être qui pourraient influencer leur employabilité. A partir d'une étude sur un échantillon de diplômés de master ayant répondu à l'enquête du Céreq Génération 2010 et réinterrogés en 2014, nous avons essayé de construire des indicateurs de softs skills puis de mesurer les effets sur le salaire des diplômés. Nous montrons que certains soft skills expliquent une partie des rémunérations des jeunes diplômés de master, d’écoles de commerce et d’ingénieurs. Ils vont notamment influencer les plus hauts salaires, ce qui suggère l’importance de ces soft skills pour les emplois les plus qualifiés.

http://www.cereq.fr/publications/Net.Doc/L-effet-des-soft-skills-sur-la-remuneration-des-diplomes


<<  <  15 / 16  >  >>